Dans de nombreux pays industrialisés, l’inflation n’a jamais été aussi forte depuis des décennies. Le CEO de NEPATA, Fabian Franke, s’est penché sur ce que cela signifie pour une plus grande automatisation dans la logistique des médias souples. Sa conclusion : maintenant plus que jamais
Par Fabian Franke, CEO de NEPATA, mai 2022

Résumé

L’inflation forte touche les distributeurs de médias souples à plusieurs niveaux. En ce qui suit, j’examine de plus près trois aspects : les coûts en général, les salaires et les surfaces de stockage – et j’arrive toujours à une conclusion : plus d’automatisation est la voie idéale. L’expérience le montre : Nos machines et nos logiciels permettent d’augmenter la productivité de 40 % par rapport à des dispositifs standards. Et un entrepôt automatisé pour rouleaux de médias souples ne nécessite qu’un tiers de la surface des rayonnages. Dans cet article, vous découvrirez comment vous pouvez aussi profiter de l’automatisation et pourquoi c’est le bon moment pour investir.

GDP economy concept, money and population

Inflation persistante et avant le redressement des taux d’intérêt – un bon moment pour investir

8,1 % dans l’UE, 8,3 % aux États-Unis, 9,0 % au Royaume-Uni : c’est le taux d’inflation enregistré en avril 2022 par rapport au même mois de l’année précédente (toutes les données sont disponibles sur https://de.statista.com/). Cela fait maintenant plusieurs mois que cela dure. D’après ce que l’on peut lire, cette forte inflation devrait se poursuivre à long terme. Mais les taux d’intérêt des crédits sont encore relativement bas. Actuellement – en mai 2022 – le taux de la Banque centrale européenne pour la zone euro est toujours de 0 %, la Réserve fédérale américaine a récemment augmenté ce taux à 1 %. Le grand tournant en matière de taux d’intérêt est donc encore à venir.

Donc, c’est généralement le bon moment pour investir. Le point de départ est un crédit avantageux. De plus, les dettes sont dévalorisées par l’inflation élevée.

Le négoce des médias souples et le converting sous pression des coûts
Bien entendu, les investissements ne sont pas une fin en soi. Ils doivent être rentabilisés le plus rapidement possible et faire avancer l’entreprise. Et c’est là que l’inflation entre à nouveau en jeu. Dans le secteur de la logistique des médias souples, les coûts ont récemment augmenté, parfois de manière considérable : Frais de transport, les prix de l’énergie et les prix des films et du papier eux-mêmes ne cessent d’augmenter depuis le début de la pandémie et la guerre en Ukraine. Ces hausses de coûts mettent la pression sur les entreprises pour qu’elles augmentent leur productivité.

Depuis plus de 15 ans, je m’occupe de petits et grands systèmes logistiques de transformation des rouleaux de films dans le monde entier. L’expérience montre :

Dans la plupart des entreprises, il existe encore un grand potentiel d’amélioration de la productivité et de l’efficacité autour de la logistique des médias et des processus de transformation.

Il y a d’abord les nombreuses sources d’erreurs qui nuisent à la rentabilité, et qui peuvent être évitées : Des erreurs lors de la coupe des rouleaux, des différences de longueur ou de largeur qui passent inaperçues, des rouleaux inversés lors de l’expédition, des supports superposés. D’autre part, nous constatons une manipulation parfois compliquée des bons de préparation, de longs trajets dans l’entrepôt et d’autres pertes de temps improductives pour la main-d’œuvre.

Comment l’automatisation augmente la productivité des tâches de transformation

L’automatisation est une solution pour faire face à ces problèmes. Nepata propose depuis plus de dix ans des solutions de rembobinage et de tronçonnage assistées par logiciel avec le plus haut degré d’automatisation du marché. Une machine de transformation des rouleaux, une dérouleuse ou une tronçonneuse combinés à un logiciel permettent d’améliorer considérablement la rentabilité dans le domaine de la transformation des rouleaux de médias souples. Le logiciel de commande avec connexion ERP et impression d’étiquettes garantit un meilleur flux de travail et moins d’erreurs.

 

Les expériences de nos clients – parmi lesquels tous les acteurs renommés du marché – montrent

  • La productivité de la transformation peut être augmentée de plus de 40 % par rapport aux machines et aux dispositifs standards.
  • La haute précision permet à nos clients d’économiser jusqu’à 5 % du volume total de leurs achats de matériaux en évitant les gaspillages et les erreurs.
  • Grâce aux économies de temps de travail et de matériaux, le retour sur investissement se fait au bout d’un à deux ans seulement.

Travail manuel vs. machines et robots

L’inflation ne renchérit pas seulement les dépenses professionnelles, mais aussi le coût de la vie. Cela signifie qu’à plus ou moins long terme, les salaires vont augmenter. Or, de nombreux processus dans le commerce des médias nécessitent beaucoup de travail et de temps : aller chercher et apporter les rouleaux, les couper, les emballer …

Là encore, l’automatisation contribue à devenir plus rentable et à assurer l’avenir en se rendant moins dépendant du travail manuel. En effet, le travail des collaborateurs devient de plus en plus coûteux – et donc précieux, notamment en raison de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Il ne faut pas « gaspiller » leur temps de travail dans des activités qui ne sont pas directement valorisantes. L’utilisation de machines et de robots libère le personnel pour d’autres tâches ou lui permet de travailler davantage.

Un exemple concret : il est désormais possible d’automatiser parfaitement la collecte et le transport des rouleaux des rouleaux vers la machine et inversement. Les bobines sont placées dans un système de stockage avec un robot vertical. Le robot met à disposition les rouleaux dont on a besoin ensuite, conformément à la file d’attente des commandes dans le logiciel. Les préparateurs de commandes peuvent se concentrer sur l’exécution des commandes sur la machine. À tout moment, le robot a une vue d’ensemble à cent pour cent de ce qui est en stock, du rouleau qui doit être traité ensuite car sinon il sera surstocké, ou du rouleau qui est particulièrement bien adapté à la commande actuelle en termes de longueur. Ce sont toutes des choses que les préparateurs de commandes trouvent naturellement difficiles à gérer, surtout sous la pression du temps, et où il existe un grand potentiel d’optimisation.

Autre aspect : de nombreuses activités dans le domaine de la transformation sont pénibles ou ennuyeuses, et le taux de fluctuation des collaborateurs est élevé. La recherche et la formation de nouvelles personnes coûtent du temps et de l’argent. Mais une machine fiable fonctionne toujours. Nous estimons que la durée de vie de nos machines est nettement supérieure à dix ans.

Mon constat:

Le travail manuel, humain, devient de plus en plus cher face à l’inflation et de plus en plus précieux en raison de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. En revanche, les machines et les robots deviennent plus rentables à mesure qu’ils sont utilisés..

Des surfaces de stockage coûteuses – gagner de la place avec des systèmes de stockage automatiques

J’ai entendu dire qu’entre-temps, de nombreux projets de construction sont arrêtés ou reportés en raison de l’explosion des prix et de la pénurie de matières premières. Mais que faire lorsque l’entrepôt déborde de toutes parts ? Au lieu de construire une extension coûteuse et un nouveau bâtiment, il est préférable d’investir dans un système de stockage automatique. Cela permet de mieux utiliser l’espace disponible, coûte moins cher qu’une nouvelle construction et augmente en outre la productivité des collaborateurs (voir ci-dessus).

Ainsi, notre entrepôt de stockage automatique avec robot vertical ne nécessite que 60 mètres carrés de surface au sol pour 1.800 rouleaux. Nous avons calculé différentes configurations avec des capacités allant de 400 à 1.800 rouleaux :

  • L’espace nécessaire pour le stockage robotisé n’est que de30 % à 60 % par rapport au stockage dans des rayonnages standards
  • Le potentiel d’économie en termes de surface, de coûts de main-d’œuvre et grâce à la réduction des superpositions, les restes, des erreurs de manipulation, etc. s’élève à un montant élevé de cinq à six chiffres par an.
  • Le retour sur investissement est atteint au bout de cinq à six ans – sans compter les effets de l’inflation.

Conclusion : Automatisation dans la logistique des rouleaux de médias souples – quand, si ce n’est pas maintenant ?
Il faut parfois un signal d’alarme pour se débarrasser des solutions du passé. L’inflation record est un tel signal. Machines hautement automatisées, assistance logicielle, systèmes de stockage automatiques : Les solutions NEPATA peuvent faire partie d’une stratégie vers plus d’innovation, de productivité, de digitalisation et d’industrie 4.0 dans votre entreprise. Car le moment n’a jamais été aussi propice à l’automatisation – et le retour sur investissement aussi concret.

Pour voir d’autres stratégies d’optimisation de votre logistique de médias souples, regardez cette vidéo >>>

YouTube

By playing the video you accept the YouTube privacy policy.
Learn more

Video laden